Markus Howard

Marquette University

Markus Howard

Taille
1.80 m
Poids
82 Kg
Age
03/03/1999 (21 ans)
Nationalité
USA
Statut
Extra-communautaire
Poste
1/2
Pays / Equipe actuelle
USA / Marquette University
Réseaux sociaux
STATISTIQUES: USA / Marquette University (2019/2020)
27.8
Points
3.3
Passes
3.4
Rebonds
17.2
Évaluation

Contact Agence / Agent

Nom Kieran Piller / Priority Sports & Entertainment
Email kieranp@prioritysports.biz
Téléphone 312 664-7700
Site web http://www.prioritysports.biz/

Carriére

Saisons Pays / Équipes Championnats
2019/2020 USA / Marquette University NCAA 1
2018/2019 USA / Marquette University NCAA 1
2017/2018 USA / Marquette University NCAA 1
2016/2017 USA / Marquette University NCAA 1

Moyenne

Saisons MATCHS MIN PTS %2PTS %3PTS %LF RD RO RT Pds INT C BP EVAL
2019/2020 - NCAA 1
USA / Marquette University
29 32.1 27.8 43.4 41.2 84.7 2.9 0.6 3.4 3.3 0.9 0.0 3.4 17.2
2018/2019 - NCAA 1
USA / Marquette University
34 33.0 25.0 43.7 40.3 89.0 3.6 0.4 4.0 3.9 1.1 0.0 3.9 16.9
2017/2018 - NCAA 1
USA / Marquette University
33 32.0 20.7 53.2 40.7 93.8 2.8 0.4 3.2 2.7 1.0 0.1 2.4 14.4
2016/2017 - NCAA 1
USA / Marquette University
31 22.0 13.2 45.4 54.7 88.9 1.9 0.3 2.2 2.3 0.8 0.1 2.0 9.5

Total

Saisons MATCHS MIN PTS %2PTS %3PTS %LF RD RO RT Pds INT C BP EVAL
2019/2020 - NCAA 1
USA / Marquette University
29 931 806 116/267 121/294 211/249 84 17 99 96 26 - 99 499
2018/2019 - NCAA 1
USA / Marquette University
34 1122 850 132/302 120/298 227/255 122 14 136 133 37 - 133 575
2017/2018 - NCAA 1
USA / Marquette University
33 1056 683 126/237 109/268 105/112 92 13 106 89 33 3 79 475
2016/2017 - NCAA 1
USA / Marquette University
31 682 409 54/119 82/150 56/63 59 9 68 71 25 3 62 295

Résumé

NCAA1 2019/2020. Markus Howard né le 3 mars 1999 à Morristown (New Jersey), 1.80m 82kgs poste 2/1 US à la recherche de son premier contrat pro.

Nous vous présentons ici, le meilleur scoreur de NCAA1.
Soit le plus grand attaquant sur 1065 équipes NCAA1 / 2 / 3, confondues, ou l'attaquant le plus prolifique sur environ 13000 joueurs... Rien que ça.
Alors encore une fois, vu le buzz autour de ce joueur, c'est un peu risqué. Et surtout, comme Steven Enoch, présenté il y a quelques jours, il est annoncé lui aussi au premier tour de la prochaine draft.
Nous prenons néanmoins le risque, car il n'est annoncé qu'en fin de premier tour, et surtout deux choses peuvent être rédhibitoire à court terme pour qu'il évolue en NBA : sa taille et sa défense.

Est-ce que son 1,80 m dissuadera une franchise NBA de le signer ? Ou bien les GM NBA passeront-ils au dessus afin d'user de son bras phénoménal ?

Car il faut toujours se méfier des gros snipers en NCAA, la distance à 3pts là bas y est 50 cm moins éloignée qu'en NBA.

Depuis cette année, et c'est une nouveauté, la distance à 3pts se situe à 6.75m comme en basket FIBA.
Et visiblement ça n'a pas gêné le garçon qui est un gros sniper longue distance.
55% en 2017 (82/150)
41% en 2018 (109/268)
40% en 2019 (120/298)
41% en 2020 (121/294)

Sur 4 ans d'université il a pété les compteurs de multiples fois derrière la ligne. Voici quelques uns de ses beaux récitals :
9/12 en février 2016, 11/15 en novembre 2017, 11/19 en janvier 2018, 9/13, 10/14, etc.... la liste est longue.

Membre du Team USA U16 et U17, sacré Champion des Amériques en 2016, Champion du monde en 2017.
Elu dans le meilleur 5 freshmen de la Big East Conference en 2017, membre du 2° cinq de la division en 2018, meilleur joueur de la conference en 2019, membre du meilleur 5 en 2019 et 2020, membre du meilleur 5 NCAA College Basketball AP All-America en 2020... les honneurs sont nombreux.
En 4 ans, il a été élu de multiples fois, meilleur joueur de la semaine de la BIG EAST Conference. Par 32 fois il a dépassé la barre des 30pts par match.

Néanmoins sa taille risque de dissuader des franchises NBA lorsqu'il se présentera à la Draft. Pourtant, on sait déjà que ce petit gabarit est et sera un sniper au plus haut niveau. Il a la distance NBA sans problème, et exploite au mieux ce don exceptionnel pour le shoot, sans vraiment donner l'impression de forcer et en acceptant ce rôle de "spot-up shooter" qu'on lui offrira certainement au haut niveau.

Capable de prendre feu à n'importe quel moment, capable de se créer son shoot dans toutes les circonstances et positions, il n'a guère besoin d'espace pour le faire. Il affichait cette année les stats suivantes : 28pts 43% (116/267), 41% 3pts (121/294), 85% LF, 3.5 rbds, 3.3 ass, 1 st, 3.4 to, pour 17 d'évaluation en 32 sur 29 rencontres. Son équipe de Marquette a terminée deuxième au classement de la relevée Big East Conference.

C'est un vrai scoreur, shooteur naturel, excellent pour créer ses espaces, excellent pour exploiter les PnR, il mène l'attaque de main de maître et fait peser une menace constante sur les défenses adverses. Il a une capacité flagrante pour rentrer des shoots sur la tête de ses défenseurs, et ceci à une portée illimitée. Très fort en un contre un, même s'il affectionne les contre attaques et le jeu en transition, il sait jouer sur tous les tempos et se faufile comme un félin à travers les écrans. Malin, sa rapidité de jambe lui permet de décrocher la majorité de ses défenseurs, son premier pas fulgurant et ses feintes multiples déstabilisent tous ses opposants pour trouver facilement les espaces ouverts et traverser la défense. Chaud comme un micro-onde il ne faut pas le quitter d'une semelle.
Provoquant beaucoup de fautes (10 en moyenne cette année), il est difficilement tenable. Excellent tireur de LF, sa moyenne en 4 ans avoisine les 90%. Capable de tous les mouvements offensifs en attaque, son flotteur est efficace dans la majorité des cas. Son jeu virevoltant, sa motricité et sa maniabilité lui permettent d'aller au contact où il veut sur le terrain et contre n'importe quel type de défenseur. Compte tenu de sa taille, sa finition autour du cercle est très bonne, Il prend des angles intelligents pour atteindre le cercle avec un très beau toucher une fois qu'il monte.
Enfin, c'est un joueur en qui on peut toujours avoir confiance dans les situations clés. Quand le match se joue sur le money time, vous pouvez vraiment lui confier le ballon. Clutch, il supporte extrêmement bien la pression et vous décevra rarement.
C'était vraiment l'un des joueurs les plus difficiles à affronter dans le basket universitaire.

Concernant ses points faibles, et il en a, on notera donc son manque de taille et de puissance générale, faisant de lui un défenseur moyen. Un vrai défi pour lui.
Il a aussi parfois tendance à forcer, a shooter à l’excès, comme tous les grands attaquants qui ne doutent jamais. De ce fait, avec ce jeu à risque, il est capable de passer au travers de certains matchs (7 sur ses 29 matchs en Senior). A prendre en compte, car dans ses moments là il n'en devient guère plus passeur malheureusement.
Il lui arrive aussi parfois de se faire coincer dans le trafic, ce qui génère donc de mauvais choix de shoots, de passes et qui produit quelques balles perdues. Il privilégiera toujours l'attaque et le shoot plutôt que la passe, ce qui peut vraiment crisper son coach, ses coéquipiers et le public. Il se concentre vraiment trop sur le cercle plutôt que d'impliquer ses coéquipiers.
Son petit gabarit fait aussi de lui une cible de choix pour tenter les interceptions dans la peinture. A seulement 1.80m il peut avoir du mal face à d’agressifs extérieurs plus grands que lui. Parfois, il contrôle trop le ballon, conduisant à des isolements stagnants. Il peut parfois aussi sembler perdu lorsqu'il ne contrôle pas le ballon. Vraiment un point à travailler.
Même si ça lui arrive rarement, il n'a aucun impact positif dans un match à partir du moment où son shoot ne rentre pas. Pas facile alors de jouer à 4...
Son physique léger l'empêche aussi parfois de tenter une finition au contact.
Il a aussi une fâcheuse tendance à vouloir attaquer trop vite en première intention sans même qu'aucun de ses coéquipers n'aient pu toucher le ballon.
Il pénètre aussi parfois trop fort, trop vite et rate des layups qu'il ne devrait jamais rater. Il doit aussi continuer à travailler son flotteur pour passer plus efficacement le 2° rideau défensif par dessus les grands.

Mais la défense reste son gros point faible. Dès qu'il a perdu son joueur et tombe en mismatch, il semble perdu, surtout en bas.
Il a vraiment besoin de chiens de gardes à ses côtés pour compenser et lui montrer l'exemple à suivre. Avec un poil plus de défense, la NBA lui tendrait les bras.
Il fait des efforts en un contre un, mais dès qu'il a perdu son joueur, il devient observateur et ça en est rageant. Ça lui nuira forcément au niveau pro.

Ce n'est donc pas non plus un grand créateur, il n'a pas l'instinct pour devenir un passeur d'élite. Il semble parfois trop réfléchir et cela conduit à des situations difficiles pour son équipe.
Il pourrait être difficile pour lui d’exceller au niveau pro avec de mauvaises compétences en matière de prise de décision, c'est la raison pour laquelle, malgré sa taille, qu'on le voit plus en 2/1 qu'en pur 1.

Comme Jalen Riley cette année à Cholet, en tant que 6°homme booster, il peut être fantastique, histoire de foutre subitement "la Bosnie" dans un match, débloquer une situation et faire douter l'adversaire en contre carrant tous les projets défensifs du coach adverse. Un véritable électron libre, pétard ambulant !

Il a de qui tenir, puisque son frère Jordan Howard, Ex Lakers sur 7 excellents matchs + 22 de G-League chez les Raptors en 2019 a été élu meilleur joueur de la Southland Conference avec Central Arkansas, en 2018.

Markus fut donc l'un des meilleurs arrières de NCAA cette année. Au cours de sa carrière, il a obtenu des chiffres qui le classent parmi les plus grands de tous les temps. Avec son superbe toucher, sa ruse et un shoot extérieur hyper dangereux, il est capable de faire basculer un match a chaque instant.

Mais ses perspectives d'avenir sont irrémédiablement affectées par ce manque de taille, de force, et une certaine naïveté défensive.
Mais quoi qu'il en soit, ça reste un vrai phénomène qui "pue le basket".

De là à aller en NBA ? Rien n'est moins sûr pour autant, car pour ça il doit jouer plus intelligemment.
Même s'il a une excellente éthique de travail aux entraînements, il doit faire encore mieux en match.

Voici donc joueur flamboyant, parfois énervant, et à ne pas mettre entre toutes les mains, ou en toute conscience.
Ça reste enfin un "chic type", investi dans des œuvres humanitaires : il s'est rendu au Costa Rica pour aider à construire un terrain de basket pour l'association "Courts for Kids".
Sa bible est «The Jordan Rules» qu'il connait par cœur.
Une chose est sûre : si un jour on voit ce scoreur infernal signer en France, on devra profiter de cette chance, car ce joueur est un phénomène à lui tout seul. (Présenté le 31 juillet 2020).

Glossaire

MATCHS: Matchs joués
MIN: Minutes de jeu
PTS: Points marqués
%2PTS Pourcentage à 2 points
%3PTS: Pourcentage à 3 points
%LF: Pourcentage aux lancers francs
RD: Rebonds défensifs
RO: Rebonds offensifs
RT: Rebonds totals
Pds: Passes décisives
INT: Interceptions
C: Contres
BP: Balles perdues
EVAL: Évaluation